La vente de sols PVC s’est fortement développée à partir des années 1950, au détriment notamment du linoleum. En 2012, elle représentait 47,8 millions de M2 en France et 95 % du marché des sols résilients. Cependant, les revêtements de sol en PVC représentent moins de 0,02% de la consommation mondiale de pétrole.

Le PVC est utilisé sous forme de granulés ou de poudre pour la fabrication de ces revêtements de sol. Il existe deux techniques de fabrication, l’enduction et le calendrage.

Il existe trois grandes familles de sols résilients en PVC

  • Les sols PVC dits compacts homogènes, constitués d’une seule couche dont l’épaisseur caractérisera leur résistance à l’abrasion
  • Les sols PVC compacts hétérogènes, constitués de plusieurs couches de formulation différentes et éventuellement renforcés par une armature en voile ou grille de verre.
  • Les sols PVC hétérogènes acoustiques disposent en plus d’une sous-couche améliorant leur isolation aux bruits d’impacts et donc le confort acoustique.