Aménagements temporaires de locaux : la pose non collée a réponse à presque tout

Provisoire, amovible mais aussi modulable, la pose non collée s’adapte à toutes les situations qui demandent souplesse et rapidité dans la pose et la dépose de vos sols souples. Avec des économies à la clé mais aussi le plaisir de pouvoir renouveler à l’infini les aménagements commerciaux, de bureaux, ou dans les logements.

Boutiques éphémères, salons commerciaux, locaux témoins, mobil homes, logements loués dont le sol original doit être protégé. Ou encore, carrelages qu’on hésite à retirer, dalles amiantées que l’on veut recouvrir… Les occasions de poser un revêtement de sols provisoire et/ou amovible ne manquent décidément pas dans la vie d’un local. Voici quelques situations rencontrées couramment :

Des situations plus fréquentes qu’on ne le croit

Espaces de vente temporaire : Les promoteurs immobiliers, soit pour aménager un appartement ou une maison témoin, soit pour accueillir leurs futurs clients dans des bureaux de vente provisoires à proximité de l’immeuble en construction, sont des utilisateurs fréquents de revêtements de sols faciles à poser… et à enlever. Mais la pratique s’étend aujourd’hui à d’autres situations commerciales : par exemple, pour décorer un « corner » dans un grand magasin. Ou encore pour monter (et démonter rapidement) une boutique « éphémère », par exemple dans le hall d’un aéroport ou d’un centre commercial.

Salons, expositions, évènements sportifs : Tout le monde a en tête le ballet incessant des montages de stands dans la semaine qui précède un grand salon. L’enjeu est ici de proposer des revêtements de sol agréables à l’œil – pour se différencier des stands voisins -, faciles à nettoyer en fin de journée, présentant toute la sécurité possible pour les utilisateurs. Le coût de la pose et de la dépose doit être optimisé, ainsi que les délais. Enfin, la réutilisation possible des sols sur un futur évènement est appréciable. Mention particulière aux organisateurs d’évènements sportifs, avec des configurations qui changent selon le type de compétition.

Bungalow, mobil home, caravane : Les structures d’habitation provisoires se multiplient, par exemple pour loger des travailleurs sur des chantiers distants des centres villes, mais aussi pour toutes personnes qui choisissent cette solution pour des raisons économiques, ou au contraire pour leur villégiature. La pose d’un revêtement de sol par-dessus le plancher d’origine de la structure, permet de préserver cette dernière, par exemple des chocs et de l’humidité.

Location et protection des sols d’origine : que l’on soit propriétaire ou locataire d’un local, la présence d’un revêtement de sol fragile et à protéger (carrelage ancien, parquet précieux, etc) peut nécessiter son recouvrement par un sol qui permettra, soit au locataire de préserver sa caution, soit au propriétaire de préserver son bien.

En plus de ces exemples bien connus, le développement du nomadisme, qu’il soit professionnel ou d’ordre privé, crée de nouvelles situations où la pose d’un sol provisoire propose une solution efficace à la recherche du bon compromis entre efficacité, esthétique et économies. Dans certains cas, il pourra aussi s’agir de corriger une installation qui présente des problèmes par exemple d’acoustique, en particulier dans l’habitat collectif.

Une gamme de solutions qui va en s’élargissant

Face à ces différents défis, les réponses ne manquent pas, bien au contraire. Elles ont pour point commun de passer par une pose non collée, qui va accélérer la mise en place du revêtement mais aussi sa dépose à la fin de la période d’utilisation du local temporaire.

La LVT clipsable : le succès de ces lames et de ces dalles doit beaucoup à leur facilité de pose, mais aussi à l’esthétique des installations, avec des imitants parquets, béton, pierre, etc de plus en plus réalistes. Des versions acoustiques existent chez certains fabricants pour encore plus de confort.

Les lés avec technologies spécifiques pour la pose non collée. A l’exemple du système Modul’up chez Forbo, la possibilité existe aujourd’hui de poser des lés dans des locaux à trafic moyen voire intense, sans colle et avec des soudures simples à réaliser pour obtenir des surfaces conséquentes. Autre avantage, ces produits peuvent être posés en recouvrement d’un existant, par exemple d’un carrelage, sous réserve que l’épaisseur maximum de ses joints (5mm) , et leur profondeur (1 mm), ne le permette. C’est également le cas des LVT clipsables.

Dalles moquette ou dalles linoleum : enfin, rappelons que les linoleums sont aujourd’hui disponibles au format dalles clipsables, ainsi que des textiles floqués à poser en pose poissée, facilement amovibles, ce qui les rend éligibles aux locaux temporaires dans les bureaux.