Une grande diversité de largeurs de lés est disponible pour les sols PVC, de 2 jusqu’à 5 m. Les poseurs n’ont que l’embarras du choix pour optimiser leurs chantiers, que ce soit au niveau du transport, de la réduction des chutes ou encore de la limitation du nombre de joints.

« Les fabricants de sols PVC parlent de grandes largeurs pour leurs produits, lorsque les lés atteignent les 4 mètres et, beaucoup plus rarement aujourd’hui, les 5 mètres. Mais en réalité, le message que nous souhaitons faire passer lorsque nous annonçons la disponibilité d’un produit en grande largeur, est que l’entreprise de pose, comme la maîtrise d’ouvrage, vont avoir un choix étendu. Il commence généralement avec la dimension standard, c’est-à-dire 2 m. Et il s’étend à 4 m en passant par 3 mètres de largeur ».

Pour Valérie Druart, responsable du secteur Habitat chez Forbo, les arguments en faveur des largeurs supérieures sont nombreux :

  • Manutention plus aisée, surtout pour les gros chantiers : un rouleau de sols PVC de 4 m n’est pas deux fois plus difficile à manipuler ou à ranger dans un camion
  • Pose plus rapide : au moment du déroulage du produit dans une pièce aux dimensions adaptées, la surface concernée est double. Le nombre de joints (en soudure à froid) est divisé par deux.
  • Esthétique améliorée : la limitation des joints, voire leur disparition complète dans des pièces à la largeur inférieure à celle du lé retenu, donne un rendu plus agréable à l’œil
  • Moins de chutes à gérer : en optimisant le choix de la largeur du lé dans des gammes qui le permettent, l’entreprise de pose améliore son ratio surface de produit posé/surface de chutes. A la clé, des économies sur le chantier, mais aussi, sur de grandes réalisations, une réduction des volumes à recycler, donc des transports à effectuer jusqu’à la déchetterie équipée la plus proche, etc

« Néanmoins, précise Valérie Druart, cette pratique des grandes largeurs n’est pas encore ancrée dans les habitudes ». Ainsi, elle relève que dans la plupart des descriptifs type de produit proposés dans les appels d’offres, la demande ne se porte jamais à l’origine sur une largeur de 4 mètres. Pourtant, les entreprises de pose habituées à les manipuler, disposent vraiment d’une corde supplémentaire à leur arc, même si on ne peut parler à ce sujet de véritable spécialisation.

La France, coupée en deux dans le sens de la largeur ?

On sera peut-être surpris d’apprendre que les pratiques diffèrent aussi beaucoup selon les régions. Ainsi, le Nord et le Sud de la France sont plutôt friands des grandes largeurs, tandis que le reste du pays, et en particulier l’Ile de France, privilégie les dalles et les lés d’une largeur de 2 mètres

Pour un fabricant qui désire satisfaire tous ses clients, la question en tous cas ne se pose guère : il doit, autant que possible, proposer le plus large éventail possible de largeurs. Forbo l’a bien compris, en particulier sur le marché résidentiel, pour lequel il propose trois gammes : Novilon, garanti 20 ans, est disponible en trois largeurs (2, 3 et 4 m) ; Un produit acoustique classé U2SP2 avec Novibat (2, 3 et 4m), pour toutes les pièces de la maison, sauf la cuisine et la buanderie ; Et enfin, en 2 et 4 m, le haut de gamme Novilux, classé U3P3, idéal sur les petits chantiers (projets immobiliers résidentiels inférieurs à 300 m2), et même pour des bureaux privatifs.