Lancer un magazine sur les sols résilients – PVC ou linoleum - ? Gaëlle Hallier, responsable éditoriale de www.cote-sols.fr, nous explique comment elle a souhaité aider les futurs utilisateurs mais aussi les professionnels à mieux connaître l’univers des sols souples, comparés à d’autres revêtements.

Côté Sols : Pourquoi avoir créé, il y a deux ans, un magazine consacré aux sols résilients, notamment les PVC et le linoleum ?

Gaëlle Hallier, directrice éditoriale de www.cote-sols.fr : Nous avions constaté, dans les études de marché, l’accroissement régulier des parts de marchés des sols souples, notamment face au carrelage et à la moquette, voire au stratifié. Mais les consommateurs, comme les professionnels d’ailleurs, ne disposaient pas de sites leur proposant des informations techniques et exhaustives pour préparer leurs projets. Ils accédaient bien sûr aux catalogues produits des principaux fabricants, voire à celui de certaines enseignes de bricolage pour le grand public, mais cela ne pouvait les aider qu’après qu’ils aient opté pour un revêtement de sol souple.

Côté Sols s’est alors donné pour vocation de répondre, aussi complètement et objectivement que possible, à toutes les questions qui se posent avant de se diriger vers telle ou telle gamme de sols. C’est pourquoi vous y trouvez aussi bien un glossaire de termes techniques, que des comparatifs entre les différents revêtements, des guides de pose pour les professionnels, des idées déco pour les maîtrises d’ouvrage et les architectes…

Côté Sols : Ces articles ont-ils rencontré le succès ?

Gaëlle Hallier : Déjà, permettez-moi de souligner qu’il en existe désormais plus d’une centaine sur le site, qui couvrent vraiment tous les thèmes que je viens d’évoquer. Notamment avec une approche sectorielle, car nous savons bien qu’un revêtement de sol d’une crèche n’a pas le même cahier des charges que celui de bureaux, d’un hôpital ou encore d’une boutique.

La progression de la fréquentation du site est constante. Elle a par exemple encore doublé cette année. Nous vérifions également, tous les mois, avec la lettre mensuelle de Côté Sols à laquelle chacun peut s’abonner, l’intérêt des lecteurs pour la thématique, généralement sectorielle, que nous avons choisi de traiter.

Enfin, nous avons également été heureux de constater le succès des deux livres blancs que nous avons consacré, d’une part à la pose de sols souples en recouvrement de sols amiantés, d’autre part aux produits et aux techniques de pose sans colle. Plus d’un millier d’internautes les ont téléchargés, et ce nombre ne cesse d’augmenter.

Côté Sols : Vous êtes également directrice du marketing du fabricant bien connu Forbo. Sans trahir de secrets industriels, quels enseignements tirez-vous de cet observatoire privilégié des questionnements de consommateurs et de professionnels sur les sols souples ?

Gaëlle Hallier : L’analyse de leurs préoccupations nous aide d’abord à améliorer nos outils de communication, notamment dans un sens pédagogique. Par exemple, nous allons publier prochainement des fiches techniques à destination des maîtrises d’ouvrage et des entreprises de pose, pour décrypter leurs obligations réglementaires lors de chantiers de recouvrement de sols amiantés.

L’engouement constaté pour les techniques de pose non collée nous encourage aussi à diversifier notre offre produits sur ce segment, en jouant la carte de la technique, qu’il s’agisse d’élargir notre gamme modul’up ou d’améliorer nos systèmes de linoleum click.

L’année 2016 va donc être encore riche en lancements et en innovations pour Forbo !