La station de ski de Val Thorens a souhaité moderniser son office du tourisme qui accueille une clientèle toujours plus internationale et urbaine. Pour ce nouvel espace, plus ouvert, l’agence Tokio a proposé un sol à la « déco » sur mesure, tirée d’une photographie de la surface lunaire reproduite sur le sol textile floqué Flotex®. L’effet visuel est impressionnant.

Quand on est régulièrement élue « plus belle station de ski au monde », cela crée des obligations ! Par exemple celle de proposer, à une clientèle toujours plus internationale et venue des villes, un accueil qui l’impressionne, en lui faisant sentir immédiatement qu’elle est là… et pas ailleurs ! Ce qui est d’ailleurs le slogan de la station, son véritable ADN !

« Notre office du tourisme se présentait jusqu’à récemment sous la forme d’un chalet en bois, typique de l’architecture des montagnes. Parmi les défauts constatés, outre le concept un peu usé, il y avait l’encombrement des locaux, et des comptoirs d’accueil qui ne favorisaient pas l’échange » se rappelle Anne-Lise Roman, Responsable du service Accueil de l’Office de Tourisme de Val Thorens.

© photos J. Hasse - Office de Tourisme Val Thorens

© photos J. Hasse – Office de Tourisme Val Thorens

Un accueil… comme nulle part ailleurs

Fin 2017, la décision de rénover l’office du tourisme est donc prise et l’appel d’offres lancé. Avec de fortes contraintes de temps pour sa réalisation, car la station fonctionne quasiment en continu toute l’année. « Nous avons répondu à la demande du client, qui souhaitait diversifier les points d’accueil, proposer de la modularité dans les espaces, avec des exigences concernant les performances acoustiques, le nettoyage des sols et leur résistance à l’humidité » se souvient pour sa part Pascale Marchand, responsable de l’agence Tokio, située à Chambéry.

Pour les performances acoustiques, l’architecte a déjà en tête l’utilisation d’un sol souple de type Flotex, et a noté que son fabricant Forbo propose des impressions sur mesure de son textile floqué. Reste à trouver le motif. « C’est un peu par hasard, en évoquant des évènements à venir autour de l’astronomie lors d’une réunion avec le client, que nous avons eu l’idée de proposer une reproduction du sol lunaire ».

La proposition séduit immédiatement, car l’impression visuelle résonne avec les paysages proposés par la montagne à haute altitude, quand la neige a fondu dans cette station qui est la plus élevée d’Europe.

© photos J. Hasse - Office de Tourisme de Val Thorens

© photos J. Hasse – Office de Tourisme de Val Thorens

Flotex Lab, dédié à la personnalisation de tous les sols Flotex

« Nous nous sommes alors rapprochés de Forbo, pour mieux comprendre le processus d’impression du motif » explique Pascal Marchand. Le fabricant a en effet crée un service spécifique, Flotex Lab, pour répondre aux sollicitations de ses clients.

Une photographie venue de loin…

Dans le cas de l’office du tourisme, c’est le choix de la photo qui aura été le plus critique. « Le photographe professionnel Jean-Claude Bouillot a fait des recherches poussées sur internet et a fini par dénicher LE cliché qui nous convenait, au Japon ! » raconte Anne-Lise Roman. « Il a vraiment fait un travail considérable pour choisir un cliché dont les caractéristiques techniques correspondaient bien aux besoins de reproduction en longueur et en largeur sur le sol, puis pour le retravailler dans cette optique » confirme Pascale Marchand.

© photos J. Hasse - Office Tourisme de Val Thorens

© photos J. Hasse – Office Tourisme de Val Thorens

Les 300 m2 de sol Flotex ont été posés au cours de l’automne pour une inauguration du nouvel espace d’accueil de l’office de tourisme le 24 novembre, à l’ouverture de la saison d’hiver.« L’accueil est très positif, apprécie Anne-Lise Roman. La modularité de l’espace, la circulation plus facile des agents y compris dans des petits espaces modulaires, sont appréciés. Et l’effet de surprise avec ce sol, est parfaitement en adéquation avec l’ADN de la station –ce que vous ne trouvez nulle part ailleurs, NDLR –». Le sol de l’office du tourisme, avec ses nuances de gris, est devenu un élément central de la décoration, résume pour sa part Pascale Marchand. Un effet qu’elle juge tout à fait spectaculaire, et qui permet une mise en scène haut de gamme moyennant par exemple des jeux sur l’éclairage… et pour un coût finalement très raisonnable par rapport au résultat obtenu.