Le nouveau procédé Aquagrip R10, développé par Forbo, améliore les conditions de sécurité sur les revêtements de sol PVC de la marque, notamment pour la gamme Novilon (Prima et Viva). Une performance qui se mesure en laboratoire, le plus sérieusement du monde, malgré les apparences…

La nouvelle gamme Novilon – Prima et Viva -, de revêtements de sol Forbo destinés au résidentiel, est l’une des premières de la marque à bénéficier d’un tout nouveau procédé d’anti-glissance, baptisé Aquagrip R10. Cette technologie apporte également à l’habitat une sécurité antidérapante en diminuant le risque de glissance. Une qualité particulièrement appréciée de ses habitants, dès lors qu’ils se préoccupent des risques d’accident pouvant survenir, en particulier avec les personnes âgées, ou ayant des difficultés à se déplacer.

Aquagrip R10 se présente comme une finition venant se superposer au revêtement PVC. L’incrustation de petits picots donne à l’ensemble un aspect évoquant avec subtilité la peau de pêche et le velours, procurant une sensation tactile particulièrement agréable aux pieds nus.

Mais la sécurité ne peut se contenter d’impressions, aussi positives soient-elles. Les performances d’anti-glissance d’un sol font en particulier l’objet de mesures précises, réalisées en laboratoire par des spécialistes.

« En l’occurrence, Aquagrip R10 a fait l’objet de tests selon la norme allemande DIN 51130, retenue par la France pour les établissements recevant du public (ERP, Ndlr) » explique Valérie Druart, responsable du segment Habitat chez Forbo France. « Pour respecter cette norme, un sol doit présenter un coefficient anti-glissance R9 à minima. Avec Aquagrip, nous atteignons le niveau R10 ».

Concrètement, cela signifie qu’un individu chaussé, marchant d’avant en arrière sur un plan recouvert du revêtement à tester que l’on incline graduellement, va glisser lorsque la déclivité devient trop importante compte tenu des qualités du revêtement. Si l’angle d’inclinaison lors du glissement est compris entre 6 et 10 degrés, le classement obtenu est R9. Dans les ERP, il sera exigé pour les terrasses couvertes, les salles à manger, les salons. Entre 10 et 20 degrés, le classement devient R10 : il sera notamment exigé pour les terrasses abritées, les salles de bains, les entrées. Les trois autres classements, R11 (20 à 27 degrés), R12 (27 à 35 degrés) et enfin R13 (au-delà de 35 degrés), sont réservés à des usages professionnels très exigeants.

Mais place à la démonstration. Voici une vidéo illustrant mieux qu’un long discours, la manière dont sont réalisés ces tests en laboratoire. Elle nous vient des Pays-Bas, et l’on y voit comme un technicien de laboratoire paye de sa personne pour vérifier que les sols Forbo contribuent à notre sécurité !

« Le procédé Aquagrip R10 appliqué à la gamme Novilon, représente une avancée importante pour la sécurité des personnes dans le résidentiel » continue Valérie Druart. « C’est la première fois qu’une technologie à l’origine destinée aux professionnels, peut bénéficier aux particuliers ». La responsable Forbo conclut en estimant que cette thématique de l’anti-glissance devrait prendre de plus en plus d’importance avec le vieillissement de la population, et son souci accru de combiner le confort de son intérieur avec des éléments renforçant sa sécurité.