Face à la concurrence d’internet, les responsables de magasins rivalisent d’imagination pour attirer la clientèle. Avec leur large choix de couleurs et de textures, leurs performances acoustiques ou leurs facilités d’entretien, les revêtements de sol souples ont tout pour les séduire. D’autant qu’ils sont faciles à poser, sans colle, et donc faciles à changer… lorsque la clientèle change !

Avec la concurrence du commerce en ligne, les motivations des clients à venir en magasin évoluent. Parfois à la baisse, comme on peut le constater avec la fermeture annoncée de grands centres commerciaux, faute de fréquentation. Mais le plus souvent, la demande des consommateurs va vers plus de service et de conseil. Ils désirent aussi vivre des expériences inhabituelles lors de leurs visites. Certaines enseignes n’hésitent d’ailleurs plus à organiser des spectacles sur place, par exemple dans les grands magasins qui ont l’avantage de disposer des surfaces adéquates pour les mettre en valeur.

« La répartition des espaces dédiés à l’accueil, au conseil, aux retraits des commandes internet (click and collect, NDLR) ou encore au paiement en caisses, fait aujourd’hui l’objet de nombreux projets d’aménagement » constate Hervé Llido, chef de marché Retail France chez Forbo. « Et la difficulté provient de l’évolution rapide des comportements qui suppose des adaptations également rapides de la distribution des surfaces ».

Les invariants du confort

Dans le même temps, la clientèle présente des demandes invariantes concernant son confort pendant la visite en magasin. La lutte contre le bruit, la propreté des sols, le repérage dans les rayons, la disponibilité d’endroits calmes pour essayer par exemple des vêtements restent des must. Et sans doute, au-delà, une composante essentielle de l’acte d’achat ou, s’il n’a pas lieu cette fois-là, de l’envie de revenir ultérieurement dans la boutique.

Face à ces différentes contraintes qui peuvent sembler contradictoires, les professionnels de l’aménagement apprécient de pouvoir utiliser, pour les sols, les solutions très performantes proposées par les revêtements en PVC ou en textile floqué.

Boutiques : le confort des sols souples, un must de la déco actuelle

Sur le plan de l’esthétique d’abord : la largeur de gamme permet de proposer des expériences à la fois spectaculaires et cohérentes en jouant sur les couleurs ou les motifs. Les architectes n’hésitent plus à utiliser les imitants bois ou béton ciré, disponibles notamment dans les séries de LVT . Autre tendance, le mélange des textures pour délimiter les espaces dans les boutiques, en gardant néanmoins le même produit au sol, ce qui permet un nettoyage facile en une seule passe. Hervé Llido signale également des initiatives sur le zoning et le marquage au sol, en jouant sur les coloris (chauds ou froids) ainsi que sur une signalétique conviviale. Et les incrustations – en particulier de tapis – qui sont à la mode, au milieu d’un revêtement principal qui peut être en parquet ou en PVC. L’espace ainsi délimité est propice au repos.

Le bien-être, une notion qui s’incruste

Sur le plan de la sensation à la marche, la structure épaisse des LVT (dalles ou lames) mais aussi le toucher, similaire à celui d’une moquette, proposé par le Flotex® (textile floqué), emportent de nombreux suffrages.

Côté entretien aussi, les facilités offertes par ces revêtements de sol qui bénéficient de traitements de surface empêchant la pénétration des taches, permettent de tenir les surfaces propres, avec des durées d’entretien limitées.

Boutiques : le confort des sols souples, un must de la déco actuelle

L’acoustique est également très travaillée, avec des absorptions de bruits de choc qui peuvent aller jusqu’à 21 dB (sols floqués Flotex), ou 19 avec des LVT qui intègrent un envers acoustique ou s’associent à des sous-couches acoustiques dédiées.

Enfin, on notera que les produits cités ci-dessus sont tous éligibles à la pose non collée – parfois avec poissant. C’est notamment le cas des dalles plombantes amovibles du type Allura Flex. Ou alors sans colle de Colorex plus, qui se posent et se déposent ainsi très rapidement. A la clé, pour les responsables de magasin, la possibilité de pouvoir changer très rapidement tout ou partie d’un revêtement, en cas de détérioration partielle, ou plus simplement pour faire évoluer la décoration de son local au goût du jour. C’est pourquoi la fréquence de renouvellement des revêtements de sol et, plus généralement, des concepts d’aménagement, s’est accélérée ces dernières années, comme d’ailleurs dans l’hôtellerie.