Créer une nouvelle collection de sols en respectant les tendances « déco » du moment sans abandonner les couleurs et les motifs qui continuent d’avoir du succès, c’est tout le pari d’un lancement comme celui de Sarlon habitat 2015. Visite guidée avec Fanny Gay, la designer à l’origine du concept.

Avec le printemps, les envies de renouveler nos intérieurs refont surface. Et c’est naturellement le moment que choisissent les spécialistes de la décoration, pour lancer de nouvelles collections, tester de nouveaux motifs, oser des textures et des couleurs.

« Mais une telle opération ne s’improvise pas » nous explique Fanny Gay, Senior Designer chez Forbo, l’un des principaux fabricants de revêtements de sol (PVC, textiles floqués, linoleum). « La ligne Sarlon habitat 2015, par exemple, prend la suite de collections qui ont eu beaucoup de succès dans le résidentiel au cours des dernières années. Pour les concepteurs des nouveaux coloris et motifs, il s’agit donc d’innover, tout en maintenant la continuité avec ceux des anciens modèles qui ont eu le plus de succès. Il ne faut pas décevoir les commerciaux, encore moins les clients ! ».

Voilà pourquoi, dans la nouvelle édition de Sarlon habitat, nous retrouverons de 20 à 25 % des anciens motifs, « les reconduits » comme les appelle Fanny Gay. Qui précise aussitôt : « Mais il ne faut pas céder à tous les compromis et garder une cohérence, une identité forte à la nouvelle collection. Nous voulons raconter une nouvelle histoire. Il serait difficile d’y parvenir en gardant trop de personnages de l’ancienne. Nous courrions le risque d’être incongrus ».

Une collection 2015 résolument « déco »

Ce sera d’autant plus simple avec la famille Sarlon habitat, très demandée en habitat social, et qui se pose dans tout type de pièce, y compris les pièces d’eau. Car la version 2015 et sa quarantaine de références, sont l’occasion d’une première pour Forbo, qui lui a donné une coloration résolument « déco ». Au point d’ailleurs d’adjoindre une brochure proposant des aménagements intérieurs et des idées d’associations pensés pour les clients, au sein du traditionnel catalogue d’échantillons.

Concrètement, la nouvelle collection est segmentée en quatre familles, chacune avec sa propre cohérence entre matériaux, graphismes et couleurs.

  • La famille « Rustique chic » qui propose des tonalités classiques, avec par exemple des chênes naturels foncés de type chêne et, nouveauté de cette collection, un dessin de type carreaux de ciment.

sarlon_habitat_2s3_2s3_Chene-noisette

  • La famille « Nature scandinave », avec des bois clairs, un petit dessin graphique à chevrons et des couleurs toniques.

sarlon_habitat_2s2_2s3_Chene-Scandinave

  • La famille « Architecture urbaine», avec des gris prononcés, des bétons

sarlon_habitat_2s2_2s3_Pied-Poule

  • Et la famille «  Minimalisme graphique », dans laquelle l’audace va jusqu’à proposer des motifs de tomettes et de damier en noir & blanc

sarlon_habitat_Damier-bis

« Il est certain que la majorité des ventes se réalisera avec les deux premières familles, prophétise Fanny Gay, mais il est primordial de montrer, que le champ des possibles en décors devienne quasiment sans limites ».

Pas au point tout de même de faire siens certains choix présentés dans les émissions de bricolage et de home staging qui ont fleuri sur nos écrans de télévision. « Les solutions proposées sont certes attrayantes mais pas forcément pérennes, si l’on tient compte de l’évolution des habitants d’une part, des changements de résidents d’autre part. Un mur couleur fuchsia par exemple, ne conviendra pas forcément à tout le monde !!! Au contraire, dans le logement social, où il y a pas mal de rotations au niveau des locataires sans que l’on refasse les intérieurs à chaque fois, il faut trouver des solutions qui s’adaptent aux préférences de chacun ». Et oui, puisque des goûts et des couleurs, il ne faut point discuter… Qu’au moins Sarlon habitat propose des couleurs et des dessins pour tous les goûts !