La nouvelle gamme Cloudscape de dalles textiles Tessera confirme l’engagement de Forbo sur ce segment des moquettes de bureaux. Avec des motifs et des performances qui soulignent aussi le bon comportement environnemental de ces produits.

Avec sa nouvelle collection Cloudscape de dalles textiles Tessera, Forbo marque doublement les esprits. D’abord, et il faut le souligner, en réhabilitant la moquette, en perte de vitesse ces dernières années. « En réalité, de nouvelles études ont montré que loin d’aggraver la situation pour les personnes sujettes aux allergies, les moquettes auraient plutôt un rôle positif, en emprisonnant les acariens dans leurs fibres très serrées, ce qui les empêchent de se répandre dans l’atmosphère » explique ainsi Béatrice Balle-Coureau, Chef de segment Bureaux chez Forbo.

Avec son produit phare de dalles textiles Tessera, Forbo n’a jamais renoncé à proposer ces solutions aux spécialistes des aménagements, dans les bureaux en particulier. En proposant aujourd’hui sa nouvelle gamme Cloudscape, le fabricant affirme encore plus son credo : « L’avantage de ces moquettes est de proposer un très bon compromis entre la qualité technique, le confort ressenti par les utilisateurs (avec un poids de velours de 665g/m² pour la texture et le confort sous le pied, et une valeur d’isolation acoustique de 26 dB, NDLR), et le budget consacré. C’est particulièrement important pour les promoteurs lors de la livraison de nouveaux plateaux ».

Sur le plan esthétique, la collection Cloudscape et ses 16 tons en dégradé a pour objectif de rappeler le ciel et ses variations notamment nuageuses aux occupants de l’espace. « C’est un mouvement important dans l’aménagement des bureaux que cette reconnexion à la nature » souligne Béatrice Balle-Coureau. Le courant dit de la biophilie trouve ici une application concrète, avec également d’excellents coefficients de LRV pour limiter le recours aux éclairages artificiels.

Une pose et des mix and match facilités

Mais avant le ressenti des utilisateurs, il faut également penser à celui des soliers et des architectes d’intérieur. Pas de mauvaise surprise ici, bien au contraire. Le format dalles correspond bien aux besoins d’accès préservés aux planchers techniques. Il suffit d’utiliser des tackifiants adaptés, qui faciliteront la dépose ultérieure de la dalle. Même simplicité en cas de dommages au sol nécessitant le remplacement d’une ou plusieurs dalles.

Côté aménagement, tout est possible ou presque, en particulier le mariage des dalles Cloudscape avec les dalles et lames de la collection Tessera Layout, ou encore avec les dalles en vinyle Allura Flex (*).

« Les effets de mix and match sont vraiment facilités, poursuit Béatrice Balle-Coureau. Et il n’y a pas que des effets visuels ! les architectes peuvent également jouer sur les hauteurs variables des fibres de la dalle, qui créent un effet 3D aux yeux, mais aussi à la marche ».

L’environnement aussi leur dit merci

On ajoutera pour terminer que, dans le vaste mouvement entamé en faveur du respect de l’environnement et notamment du développement de l’économie circulaire, les dalles Tessera Cloudscape prennent aussi leur part. Par exemple, elles sont fabriquées avec 61,2 % de matières recyclées, utilisées notamment au niveau de leur sous-couche bitumée.

Ces produits sont également éligibles au programme Optimum proposé par l’UFTM dont Forbo est adhérent. Celui-ci vise à améliorer leur cycle de revalorisation en les transformant en combustibles pour des chauffages industriels à très haute température.

Enfin, signalons que Forbo est affilié à l’association européenne (d’origine allemande) pour des moquettes écologiques GUT, qui s’est donné pour objectif de « garantir aux consommateurs des produits fabriqués de manière écologique, de promouvoir et favoriser leur bien-être et enfin, de récupérer les moquettes usagées de la meilleure façon possible dans le futur ». A noter que plus des deux tiers des fabricants de moquettes en Europe sont affiliés à GUT et que les trois quarts de la production européenne de tapis et moquettes sont donc réalisés sous son contrôle.

(*) Pour le traitement des seuils, arrêts et transitions entre produits, se reporter aux recommandations du fabricant