Design et hôtellerie, les sols aussi ont leur mot à dire

Dans un monde de l’hôtellerie et des loisirs bouleversé par l’irruption d’internet et les attentes nouvelles de la clientèle, réussir un beau design, cohérent avec le concept porté par l’architecte, est essentiel. Les sols textiles et les revêtements de sol PVC apportent des solutions innovantes et esthétiques, notamment en pose non collée.

Les voyageurs dans les hôtels, les clients des restaurants, les visiteurs des musées, parcs d’attractions et autres salles de cinéma ont pris l’habitude, ces dernières années, de noter ce qu’ils ressentent lors de leurs passages dans ces établissements. Un changement de fond pour ces derniers, puisque 80 % des clients (source Source Coach Omnium, France, 2017) affirment aujourd’hui qu’ils choisissent par exemple leur hôtel en fonction des notes et des commentaires laissés par les internautes sur les plateformes de réservation.

Et parmi les éléments qui comptent, la qualité de la décoration de l’établissement est de plus en plus importante. Elle concrétise en effet le concept porté par les architectes et les responsables du lieu, en fonction des publics visés, des parcours clients proposés ou encore du contexte local.

sols-modernes-hotel« Il n’y a plus de propositions monolithiques mais au contraire, une tendance au mélange des genres et beaucoup de nouvelles expérimentations » affirme Ludovic Hamet, Key Account Manager du secteur Hôtellerie & Loisirs chez le fabricant de revêtements de sol Forbo.  Et de citer l’exemple d’un établissement de la chaîne Mama Shelter, qui a ouvert dans le 19ème arrondissement à Paris, et propose une décoration branchée, à partir entre autres de matériaux de récupération ou de canapés échangés avec un fabricant contre des nuitées. Autre exemple avec la chaîne Adagio, qui propose dans ses appart hôtels des cuisines communes pour que ses clients puissent se retrouver à l’heure de la préparation de leurs repas.

Mais si les clients apprécient de vivre des expériences nouvelles, l’envie de retrouver des ambiances chaleureuses, « comme chez soi », n’est jamais bien loin. « C’est vrai qu’il y a des demandes contradictoires, entre le calme voire le classicisme que l’on attend dans sa chambre, et l’aventure que l’on pourra vivre dans d’autres parties de l’établissement ».

Dans les gammes de revêtements de sol, toutes les réponses à ces différentes attentes existent, avec des finitions et des prix adaptés au standing de l’établissement. Les imitations parquets et bois en LVT (gamme Allura chez Forbo) sont par exemple très recherchées dans les étages et les chambres. « Nous notons également de la demande sur les imitants béton. Mais la grosse tendance actuelle, c’est bien le retour du textile. La moquette en fait partie, car elle reste associée à l’idée de confort. Mais les coûts d’entretien sont tels que les solutions innovantes comme nos textiles aiguilletés de la gamme Showtime ou notre textile floqué Flotex® séduisent un nombre croissant de clients, en particulier dans les zones à fort trafic comme les circulations ou les salles de séminaire » poursuit Ludovic Hamet.

A l’heure du choix – et il est vaste, tant les gammes élargissent le nombre de propositions de couleurs, motifs et textures, avec même des possibilités de personnalisation à la demande grâce au service Flotex Vision – une certitude : il faut aussi prévoir la suite, c’est-à-dire le remplacement de ces sols. « La pose non collée – avec poissant ou bande de jonction – est de plus en plus appréciée, car si les concepts d’aménagements des locaux ont une durée de vie de 8 à 10 ans, le cycle de renouvellement des sols est plus rapide, de l’ordre de 5 ans ». Avec une nouvelle tendance qui se développe au passage : « l’hôtel stagging » ou l’art de métamorphoser l’ambiance d’une chambre sans se lancer dans de coûteuses dépenses de rénovation : le changement rapide d’un revêtement de sol fait évidemment partie des armes de ces nouveaux décorateurs !