Le Paris des architectes : le vert est mis !

Dans les appels à projets de la Ville de Paris pour renouveler la pensée architecturale dans la capitale, les préoccupations environnementales focalisent la créativité des designers. Petite revue de ce qui nous attend, peut-être …

Paris, comme toutes les grandes métropoles du Monde, est appelée à grandir et à évoluer au rythme du monde qui l’entoure, qui nourrit sa croissance. Elle doit aussi répondre aux nouveaux désirs et besoins de ses habitants, qu’il s’agisse d’imaginer de nouvelles politiques de mobilité qui préserveront la qualité de l’air ambiant, ou de concevoir les logements et les bureaux où ils voudront vivre et travailler.

La Ville multiplie donc les initiatives et notamment les appels à projets («Réinventer Paris», «Paris ­Climat Energie»…) pour permettre aux projets les plus innovants de s’élaborer. Il est intéressant de constater combien, dans la vision des futurs urbains que développent les architectes, la dimension environnementale prend une place de plus en plus importante. Qu’il s’agisse de créer des bâtiments à énergie positive, de penser l’économie circulaire ou bien sûr de redonner aux arbres une place là où le béton règne en maître depuis trop longtemps, voici quatre exemples « dans l’air du temps ».

Une terrasse verte à la Défense (92) : Le projet Oxygen

Livré à l’été 2018, un jardin terrasse de 1000 m2 vient prolonger l’extrémité Est du quartier d’affaires, réputé jusqu’ici pour ses 70 tours plutôt que pour ses espaces verts. Un écrin récupéré sur des volumes de béton inexploités en sous-sol, qui sera dévolu aux espaces de coworking et accueillera également des bars et des restaurants. Reste à savoir si cette tache verte pourra s’étendre…

© S. Malka Architecte Archirendering

© S. Malka Architecte Archirendering

L’économie circulaire à la verticale : Projet Réalimenter Massena, Paris 13

Sur les friches de la gare Masséna dans le 13ème arrondissement parisien, l’architecte Lina Ghotmeh va reconstruire une tour de 50 m de haut, qui proposera bureaux, logements, bar et espaces pour cultiver fruits, légumes et plantes aromatiques. L’idée est de mettre l’accent sur l’alimentation locale, «de la fourche à la fourchette». Les occupants pourront ainsi jardiner, puis cuisiner leurs récoltes. Une façon de mettre l’économie circulaire au cœur de la ville.

© DGT Architects

© DGT Architects

Il suffit de passer le pont : Projet Pershing, avenue Pershing (17e).

Du côté de la porte Maillot, l’avenue Pershing, enjambe le périphérique à proximité du Palais des Congrès. Un parking et une gare routière sans grand relief pourrait bien laisser place, d’ici quelques années, à un gigantesque immeuble pont, qui fera la part belle à la verdure. C’est en tous cas la proposition d’un collectif d’architectes et de designers parmi lesquels on retrouve Philippe Starck.

Sou Fujimoto Architects

Sou Fujimoto Architects

Un temple écologique futuriste : Paris Smart City 2050

Admirateur de Jules Verne qui affirmait que « rien ne s’est fait de grand qui ne soit une espérance exagérée», l’architecte belge Vincent Callebaut, propose ces tours végétalisées monumentales, avec leurs lignes audacieuses… Son objectif avec ces bâtiments dépolluants ? Rien de moins que de réduire de 75 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2050 dans la capitale. Pour l’instant à l’état de prototypes, ces tours prendraient donc place à des endroits stratégiques pour la qualité de l’air, par exemple le long de la Petite Ceinture ou de la rue de Rivoli (buildings à énergies renouvelables) et jusqu’aux confins de la ville, à la porte d’Aubervilliers (fermes verticales pour protéger la biodiversité). La science-fiction pour demain ? Voici en tout cas de quoi nourrir la curiosité :

© Vincent Callebaut Architectures

© Vincent Callebaut Architectures