Il s’agit d’évaluer le comportement d’un revêtement de sol soumis à un enfoncement, par exemple, celui d’un pied de bureau ou de la base d’un meuble.

Le niveau de poinçonnement admissible d’un revêtement dépend de la classification UPEC des locaux.
Les essais de résistance au poinçonnement sont standardisés. Ils consistent à mesurer l’enfoncement d’un poinçon, de section définie, dans une éprouvette du produit. Cet enfoncement rémanent (ou pr, pour valeur de poinçonnement rémanent) exprimé en mm dépend :

  • De la durée de l’essai.
  • De la charge appliquée.
  • De la température à laquelle s’effectue l’essai.

La norme européenne NF EN 433 fixe les valeurs suivantes pour l’essai : durée (2h30), charge (50 kg), surface d’application (1 cm2).